LA POLITIQUE SOCIALE DE LA BDL


Le Capital Humain constitue la principale source de vie et de dynamisme pour la Banque de Développement Local, lui donnant ainsi une place privilégiée dans ses actions de Management Général.

La cohésion de ce Capital Humain et la promotion de son bien-être, imposent à la BDL, de concilier avec ses objectifs de rentabilité économique, un certain nombre d’impératifs sociaux intégrant les valeurs fondamentales suivantes :

  1. Equité et Egalité des chances ;
  2. Convivialité, aisance et confort sur les lieux de travail ;
  3. Communication, adhesion et participation.

La réalisation de ces impératifs sociaux se fait grâce à la mise en place d’un ensemble de dispositions et de mesures consolidant et développant les divers facteurs concourant au bien être individuel et collectif, à savoir :

  1. Le principe des droits sociaux acquis par l’ensemble des collaborateurs au sein de BDL ;
  2. L’écoute et le dialogue permanent avec les collaborateurs ;
  3. Le respect des droits individuels et collectifs ;
  4. La consolidation, la défense et le développement des relations avec le partenaire social ;
  5. L’optimisation des mesures prises en matière d’Hygiène, Sécurité et Médecine du travail ainsi que l’amélioration constante des conditions de vie au travail.

Une attention particulière est accordée au « Vivre Ensemble » au sein de la Banque de Développement Local, se basant sur :

  1. Des comportements et attitudes professionnelles reposant sur la confiance et le respect mutuel entre tous les collaborateurs ;
  2. L’exercice de l’activité professionnelle avec honnêteté et intégrité, ainsi qu’avec un professionnalisme concourant à la préservation de son image de marque ;
  3. Le partage de l’information et une communication ouverte pour la réalisation de ses objectifs ;
  4. Une communication active, encouragée par une culture d’ouverture au dialogue entre les différents collaborateurs.

Dans l’exercice de leurs fonctions respectives, l’ensemble des acteurs engagés, au sein de la BDL, dans l’animation des actions sociales et culturelles, coordonneront et conjugueront leurs efforts pour être à l’écoute des collaborateurs et pour mettre en œuvre un véritable dispositif de protection et d’amélioration continue de leurs conditions de vie et de bien-être ainsi que celles de leurs ayants droits.