LA POLITIQUE DE REMUNERATION DE LA BDL


La rémunération au sein de la BDL, dans toutes ses composantes et variantes, est un levier très puissant à même de conditionner, pour une grande part, non seulement le maintien de sa compétitivité mais aussi l’attractivité, la motivation, et la fidélisation de son Capital Humain.

Tout en recherchant l’équilibre financier grâce au pilotage et au suivi de la masse salariale, la BDL concilie, à la fois, ses impératifs économiques et sociaux, à travers une politique de rémunération équilibrée, juste et équitable, axée sur la reconnaissance de la performance individuelle et collective.

Ainsi, le système de rémunération, au sein de la Banque de Développement Local, visera à :

  1. Assurer la cohésion entre les objectifs individuels et ses attentes ;
  2. Privilégier le respect de l’équité interne à travers un système adapté de hiérarchisation et de classification salariale ;
  3. Stimuler la compétitivité externe en attirant les meilleurs collaborateurs et en retenant les plus performants d’entre eux ;
  4. Impliquer et motiver le Capital humain par le biais d’un système de gratification de la performance individuelle et collective ;
  5. Favoriser un sentiment de reconnaissance des mérites en prenant en compte les attentes de l’ensemble des collaborateurs ;
  6. Fidéliser les compétences en assurant une évolution de carrière attractive ;
  7. Concilier la prospérité de la BDL avec celle de ses ressources humaines et ce, par des formules adaptées de participation et d’intéressement.